Un des nombreux bars de l'époque !

Un des nombreux bars de l'époque !

La mairie en 2017

La mairie en 2017

Fenêtres ouvertes sur un passé proche : 1900

Fenêtres ouvertes sur un passé proche : 1900

La maison Bresson en 2019

La maison Bresson en 2019

Vers 1900 des commerces qui faisaient un tabac !

Vers 1900 des commerces qui faisaient un tabac !

Le centre en 2018

Le centre en 2018

1909 La vie de château

1909 La vie de château

Fougerolles-Le-Château en 2018

Fougerolles-Le-Château en 2018

Les premiers nids de poules !!!

Les premiers nids de poules !!!

Rue de Plombières en 2017

Rue de Plombières en 2017

Ermitage Saint-Valbert

Ermitage Saint-Valbert

Ermitage de nos jours

Ermitage de nos jours

                 L'HISTORIQUE DE SAINT-VALBERT

saint valbert2

Au détour de la RN 57, entre Luxeuil les Bains et Fougerolles, dans une clairière, se niche le charmant village de Saint Valbert entre histoire et modernité

Histoire de Saint-Valbert

 Le moine Valbert, seigneur de Ponthieu « fuyant les honneurs du monde » vers les années 630, vint faire retraite dans ce lieu sauvage (Ermitage) ; n’existaient alors sourceque la grotte où il se réfugiait et les eaux claires d’une source. La tradition orale dit qu’il y vécut, deux années mais les moines de l’abbaye Saint Colomban, le nommèrent abbé et pendant 40 ans, sous sa houlette, l’abbaye connut une renommée et un développement sans précédent. Il fut inhumé dans l’Eglise Saint Martin située à LUXEUIL LES BAINS, à l’endroit exact où s’élève dorénavant le CIAP ( Centre d’interprétation et d’animation du patrimoine). La dévotion dont il fut l’objet justifie sans doute que l’ermitage de Saint Valbert est un des lieux colombaniens les mieux conservés.

Le village sans doute peuplé d’abord de paysans et de bûcherons se développa au cours des siècles ; les dernières recherches archéologiques de la place de la République à Luxeuil laissent présager également que de nombreuses carrières de pierre, devaient exister sur le site du village et fournir en sarcophages les nécropoles de la ville abbatiale. Plus récemment, au 19éme siècle, de nombreuses carrières furent ouvertes afin de construire les beaux édifices qui subsistent encore de nos jours.

Tout d’abord l’Eglise : elle, remplace depuis 1855 une ancienne chapelle, on peut y voir de très anciennes statues, des statues de bois polychromes, et la Vierge à l’enfant  dite de  « l’hospital » qui était l’objet d’un culte particulier de la part des femmes désireuses d’être mères. Dans son clocher une des plus vieilles cloches de la Haute Saône. Dans une petite dépendance sous le porche, on peut voir « le lit de Saint Valbert », une pierre creusée mais les hypothèses récentes laissent à penser que cet objet pourrait être un sarcophage inachevé.

De 2016 à 2018, grâce à la générosité de nombreux donateurs, grâce à la fondation du patrimoine et les aides de l’Etat, de la Région et du département, un important chantier de rénovation a redonné à cette Eglise un peu de son lustre d’antan.

 Le lavoir octogonal

 Très belle construction octogonale datant du milieu du XIX° siècle, eglise saint valbertqui a vu jusqu’en 1966, les habitantes du village lavant leur linge. A cette date, l’eau courante fut installée au village et  la municipalité du moment renonça à l’alimenter. La préciosité de l’eau actuellement nous fait bien regretter cette décision logique cependant à cette époque.

A voir une très belle charpente et un bassin de grande taille qui laisse présager de la vitalité du village à l’époque de la construction.

La mairie et la cure

Deux bâtiments construits face à face toujours au milieu du 19ème siècle, ils se ressemblent. La mairie a abrité jusqu’en 1991 l’école du village. La cure, après avoir été occupée par le curé du village, a été louée en appartement, elle nécessiterait maintenant des travaux de rénovation.

Modernité

Le village s’est agrémenté au fil des années de nombreuses nouvelles habitations et de maisons rénovées. Les nouveaux habitants sont attirés par la calme et l’harmonie qui y règnent.

Salle saint valbertUne salle polyvalente avec cuisine équipée de façon moderne, située sur la place de l’Eglise peut accueillir des groupes pour des séminaires, ou des banquets (capacité maximum 60 personnes)

La municipalité élue en 2014 a fait le choix de se rapprocher de la commune de Fougerolles. Celle-ci fournit depuis 2006, l’eau et les enfants sont majoritairement scolarisés à l’école primaire de Fougerolles. Pendant l’année 2018, un travail a été conduit en commun par les deux conseils municipaux, travail qui a abouti au premier janvier 2019 à la fusion des deux communes sous le nom de FOUGEROLLES-SAINT-VALBERT. Autre point de rapprochement, le site de l’Ermitage, en bordure du parc animalier, est entièrement la propriété de la commune nouvelle. Sous son impulsion, ce site pourrait accueillir un public en recherche de nature, de spiritualité, de recueillement ou tout simplement comme Valbert en recherche d’authenticité.

Les destins de ces deux communes sont dorénavant liés pour affronter les défis de l’avenir !

Les rendez-vous

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31